top of page

La douleur et son approche non médicamenteuse

La douleur et son approche non médicamenteuse part.1


Je vous propose une brève explication physiologique de comment se produit la douleur, ensuite je vous ferai découvrir quelques remèdes ou techniques naturelles qui peuvent la diminuer. Certaines que vous pourrez appliquer vous même sur votre animal.


Chez l'animal, la douleur est une sensation transmises en 5 étapes distinctes au cerveau, avec l'aide de différents neurotransmetteurs qui peu changer le comportement de l'animal sur le long terme, afin de se protéger lui ou son espèce.


La douleur peut être utile a chacun, afin de nous avertir de quelque chose qui ne va pas dans notre corps ou notre tête... mais suivant quelle type de douleur (nous les verrons plus loin) elle n'est alors plus bénéfique du tout et peut causer divers autres troubles voir la mort.



La nociception


C'est justement ces 5 étapes qui amènent à la perception du stimuli nociceptif, la douleur.

  1. stimuli et transduction: le stimulus est ressenti et transformé en message nerveux, il est dans cette étape déterminé s'il est douloureux ou pas, son intensité, sa localisation...

  2. transmission: l'influx nerveux (nociceptif) est transmis à la moelle épinière, qui est une sorte d'autoroute menant au cerveau.

  3. modulation: filtre les informations reçues, afin de ne garder que celles qui sont importantes et urgentes en ce moment.

  4. projection: l'information est transmise au cerveau.

  5. perception: la dernière étape, l'animal ressent la douleur.

Et c'est une partie du cerveau, le cortex qui va mettre en place les réactions cognitives et affectives qui vont suivre face à la douleur. Par exemple si un chat a reçu un coup de balai douloureux étant petit, il va probablement éviter les balais à l'avenir, pour se protéger.



La substance P


C'est le neurotransmetteur le plus connu dans tout ce qui est en rapport avec la douleur et l'inflammation. Il crée entre autre une vasodilatation, ce qui permet d'apporter plus de cellules nécessaires soit à nettoyer une possible plaie, soit évacuer les déchets produits par le métabolisme lors d'une agression du corps ou encore, apporte d'autres substances nécessaires lors d'une inflammation.


Cette substance P est aussi celle qui permet la création d'un œdème, ou la sécrétion d'histamine...



Les différents type de douleur


Aigue:

Elle est intense et forte, elle sert de signal d'alarme et normalement s'estompe vite. Son but est de protéger la personne ou l'animal qui la ressent, afin qu'il réalise qu'il y a un problème à régler.


Chronique:

C'est une douleur qui dure plus de 3 mois. Elle affecte le comportement, l'alimentation, le sommeil, le mode de vie...


Douleur par excès de nociception

Les récepteurs nociceptifs (récepteurs dans la peau, les muscles les tendons, les articulations sensibles au stimulis chimiques envoyés lors d'inflammation on endommagement des tissus) sont sur stimulés, ce qui entraîne une forte douleur. Elles peuvent être continues, intermittentes et de différentes intensités. La seule façon de stopper ce genre de douleur est d'interrompre la transmission des messages nerveux.


Douleur neurogène

Elle n'est pas due à une lésion des tissus. Cette douleur est due à une interruption des voies nociceptives, ce qui entraine des troubles dans le système de transmission des informations. Le corps perçoit des douleurs permanentes, sous forme de sensations de brûlures, avec des moment au summum de la douleur, ainsi que des troubles de la sensibilité tactile.


Douleur psychogène

La plupart du temps, elle est due a des troubles psychologiques, des traumatismes émotionnels. Comme c'est personnel et différent chez chacun, c'est une douleur dure à évaluer.


Que faire face à la douleur de son animal


Les techniques que je vais vous citer sont à prendre dans la mesure du possible. Elles sont citées comme exemple pour présenter la naturopathie non pas comme prescription! Elles peuvent aussi bien accompagner un traitement médicamenteux prescrit par votre vétérinaire, donner la possibilité de le diminuer et parfois de pouvoir s'en passer. Je ne recommande en aucun cas de cesser quelconque traitement, et même l'utilisation de produits naturels doit être suivie par un professionnel. Ne prenez jamais la décision d'arrêter le traitement de votre animal ou même de le diminuer sans l'avis d'un vétérinaire!


Premièrement, il faut faire en sorte que votre animal soit dans le meilleur confort possible: préparez lui une "cachette" dans une pièce au calme, sans passage. Il faut que cela soit évidemment propre, sec, confortable. Une faible lumière et surtout beaucoup de calme voir une petite musique relaxante. Le but étant de lui éviter tout stress en plus, afin qu'il puisse se concentrer sur sa guérison.


Part. 2


Application de chaud/ de froid, quand et comment

Dans les 24-48h après le traumatisme, lors de douleur aigue/post opératoire: appliquez de la glace ou un cold pack 2 à 3 fois par jour, pendant 10-20mn. Protégez la peau avec un linge ou un tissu. Cela diminue la douleur, l'inflammation et les œdèmes, en diminuant le métabolisme des cellules, la libération de substances pro-inflammatoires et en créant une vasoconstriction (les vaisseaux se resserrent, donc moins de sang circule a cet endroit). Le froid diminue la conduction nerveuse et est donc analgésique.


Environ 72h après le choc, lorsque la phase aigue est terminée: appliquez du chaud (bouillotte dans un linge, hot pack, serviette chaude humide, bain chaud, cataplasme d'argile chaude...) 2 à 3 fois par jour pendant 15 à 30mn (attention à que ce ne soit pas TROP chaud...) cela crée une vasodilatation donc un afflux de sang et donc de globules bancs qui assurent la cicatrisation et l'évacuation des déchets, les rouges qui amènent de l'oxygène à la zone. La chaleur augmente aussi le métabolisme cellulaire et les réactions enzymatiques.


Phytothérapie et Gemmothérapie

La phytothérapie est l'utilisation de plantes médicinales comme par exemple pissenlit, artichaut, plantain... il existe des dictionnaires entier pour n'en citer que quelques unes. Ces plantes peuvent s'utiliser séchées afin de les mélanger à la nourriture de votre animal, sous forme de gouttes (EPS=extrait de plante standardisé) de teinture ou de macérât.

Exemples: l'artichaut et le pissenlit sont de très bon draineurs, le premier pour le foie le second pour les reins.

Drainer les organes émonctoires (ceux qui évacuent les déchets du corps: reins, foie , peau, intestins, poumons)lors de traumatismes, post opératoire ou après un traitement médicamenteux est très bon car cela aide à évacuer les déchets métaboliques, cela les purifie afin qu'ils soient plus performants, et cela élimine les résidus néfastes des médicaments. Le corps se guérira donc mieux pas lui même.


La gemmothérapie est l'utilisation de bourgeons, sous forme de gouttes sans alcool pour les animaux, ce qu'on appelle un macérât non dilué. Le bourgeon d'une plante n'aura pas forcément le même effet que la plante "adulte".

Exemples: le cassis est un très bon anti-inflammatoire agissant tel la cortisone. La vigne soulage les articulations.


En gemmothérapie comme en phytothérapie il existe des bourgeons ou plantes pour soulager tout ce qui entoure la douleur; perte d'appétit, stress, difficulté à dormir, troubles digestifs...




Le massage

Comme pour les humains, il existe des masseurs pour animaux. Cela a sur eux exactement le même effet que sur nous...


diminution

  • de la libération de cortisol et adrénaline (hormones du stress)

  • de l'inflammation

  • des déchets métaboliques tel que l'acide lactique par le drainage


augmentation

  • d'apport d'oxygène au tissus

  • de nutriments aux tissus

  • de la circulation sanguine et lymphatique

ainsi qu'une relaxation des spasmes et contractures musculaires qui peuvent être la cause ou le résultat d'une douleur. attention cependant car il existe des contre-indications!


L'acupressure et l'acupuncture

Viennent de la médecine traditionnelle chinoise. L'acupuncture est faite avec de petites aiguilles, l'acupuncture est simplement une pression des doigts, les 2 sont non invasifs.

Il s'agit d'exercer une pression ou planter une aiguille sur des point précis le long des méridiens. Ces points sont une connexion entre le milieu interne et le milieu externe du corps et permettent un rééquilibrage de l'énergie, et donc une guérison.


La médecine traditionnelle chinoise est utilisée depuis des siècles, et est très appréciée et reconnue en suisse, par les humains et commence aussi à l'être par les animaux! résumée simplement, elle est basée sur la circulation d'un flux d'énergie dans des canaux méridiens, l'énergie est appelée Chi. Elle influence le corps et tout ses systèmes et fonctions! On remarque qu'il y a une maladie ou un problème dans le corps lorsque ce flux est déséquilibré. Le but de la médecine chinoise est donc de garder une harmonie.


Communication animale

C'est une méthode qui a fait ses preuves, pour communiquer avec les animaux. Cela peut être très pratique pour savoir ce que ressent l'animal lorsqu'on arrive pas a trouver d'où vient ses maux tant physiques que psychologiques. Attention cependant à s'adresser à une personne qui vous à été recommandée, car tout le monde n'a pas les mêmes capacités pour effectuer cette technique. J'ai personnellement un très bon contact, qui a su m'aider à plusieurs reprises ainsi que beaucoup de gens a qui je l'avais recommandée. La communication animale peut aussi être utile pour accompagner des animaux en fin de vie.


Je vous ai maintenant présenté quelques techniques de naturopathie pour apaiser, comprendre voir soigner les douleurs. J'espère que cela vous aura plus et donner envie d'y avoir recours la prochaine fois que votre animal a un souci et que vous voulez limiter la prise de médicaments synthétiques. Si vous êtes intéressés vous pouvez me contacter afin que je vous conseille en gemmothérapie et phytothérapie ou recommande des spécialistes en massage, médecine chinoise et communication animale.


Lio, pour Les Remèdes de Mimi


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page